Château de Béru

Jeudi 10 octobre à 18h30

Happy Hours

Château de Béru
Jeudi 10 octobre à 18h30

Happy Hours

Un jeudi par mois, entre avril et octobre, médiateurs du musée et producteurs locaux s’associent pour vous proposer des visites-dégustations. Après une présentation de trente minutes autour d’une œuvre, une salle ou bien un artiste, rendez-vous à l’auditorium pour déguster vin, champagne, cidre ou encore gin : il y en aura pour tous les goûts ! 

 

En trente minutes, plongez au cœur d’une des œuvres les plus célèbres de Camille Claudel, Sakountala. Puis, rendez-vous à l’auditorium du musée pour déguster un délicieux vin de Chablis !

 

© Abril M.Baruecos

 

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Informations pratiques

Lieu :

10 rue Gustave Flaubert

10400 Nogent-sur-seine

Horaires & Tarifs :

Durée : 30 minutes de visite thématique + 30 minutes de dégustation à l'auditorium

 

Tarif : 6 € tarif plein

4 € pour les personnes qui bénéficient de la gratuité du musée

 

Réservation conseillée :

En ligne

03 25 24 76 34

reservation@museecamilleclaudel.fr

Monceau-Dombrecht - En duo

Jeudi 12 septembre à 18h30

Happy Hour

Monceau-Dombrecht  - En duo
Jeudi 12 septembre à 18h30

Happy Hour

Un jeudi par mois, entre avril et octobre, médiateurs du musée et producteurs locaux s’associent pour vous proposer des visites-dégustations. Après une présentation de trente minutes autour d’une œuvre, une salle ou bien un artiste, rendez-vous à l’auditorium pour déguster vin, champagne, cidre ou encore gin : il y en aura pour tous les goûts !  

 

Un homme et une femme qui s’enlacent : ce sujet a été exploré par Camille Claudel et Auguste Rodin à une époque où les deux artistes entretenaient une relation amoureuse. Admirez leurs sculptures de couple enlacé avant de déguster les savoureux cocktails du couple à la tête de la distillerie Monceau-Dombrecht !

 

© Abril M. Baruecos

 

 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

 

 

 

 

 

 

 

 

Informations pratiques

Lieu :

10 rue Gustave Flaubert

10400 Nogent-sur-seine

Horaires & Tarifs :

18h30

 

Durée : 30 minutes de visite thématique + 30 minutes de dégustation à l'auditorium

 

Tarif : 6 € tarif plein

4 € pour les personnes qui bénéficient de la gratuité du musée

 

 

Réservation conseillée :

En ligne

03 25 24 76 34

reservation@museecamilleclaudel.fr

Alfred Boucher, de l'atelier au musée




Jusqu'au 28 juillet, (re)découvrez le sculpteur Alfred Boucher, fondateur du premier musée de Nogent-sur-Seine et premier professeur de Camille Claudel, à travers sa collection personnelle. Plus de 120 œuvres - sculptures de l’artiste, mais aussi tableaux, dessins et objets d’art d’autres artistes - sortent des réserves du musée pour une exposition inédite.


Vidéo de présentation de l'exposition © Nils Nicolet - Navire Argo
Alfred Boucher, de l'atelier au musée
Alfred Boucher, de l'atelier au musée © Frédéric Lopez
Alfred Boucher, de l'atelier au musée
Alfred Boucher, de l'atelier au musée © Frédéric Lopez
Alfred Boucher, de l'atelier au musée
Alfred Boucher, de l'atelier au musée © Frédéric Lopez
Alfred Boucher, de l'atelier au musée
Alfred Boucher, de l'atelier au musée © Frédéric Lopez
Alfred Boucher, de l'atelier au musée
Alfred Boucher, de l'atelier au musée © Frédéric Lopez

Rendez-vous autour de l'exposition 

Visite commentée 
Qui était Alfred Boucher ? Pourquoi a-t-il rencontré un grand succès en son temps ? Quelles œuvres a-t-il collectionnées ? Cette visite entraîne les participants à la (re)découverte de ce sculpteur majeur du XIXᵉ siècle et de sa collection personnelle, à l’origine du premier musée de Nogent-sur-Seine.
Le 14 juillet à 15h30

Visite commentée 
Qui était Alfred Boucher ? Pourquoi a-t-il rencontré un grand succès en son temps ? Quelles œuvres a-t-il collectionnées ? Cette visite entraîne les participants à la (re)découverte de ce sculpteur majeur du XIXᵉ siècle et de sa collection personnelle, à l’origine du premier musée de Nogent-sur-Seine.
Les 16 et 23 juillet à 15h

Visite commentée « Alfred Boucher, du musée à la ville »  
Les participants partent sur les traces d’Alfred Boucher au musée, mais aussi hors les murs, à la découverte de ses sculptures visibles dans Nogent-sur-Seine.
Le 28 juillet à 15h

 

L’atelier pêle-mêle 

En accès libre au sein de l’exposition, un espace de médiation est proposé au public, et tout particulièrement les enfants et les familles. « L’atelier pêle-mêle » invite petits et grands à découvrir les thématiques de l’exposition par la pratique artistique. En s’inspirant des œuvres de l'exposition, les visiteurs dessinent ou modèlent. Un jeu de collage leur permet également de s'improviser collectionneur ou scénographe de musée.

L’atelier pêle-mêle
L’atelier pêle-mêle © Frédéric Lopez

Alfred Boucher, de l'atelier au musée

Visite commentée

Alfred Boucher, de l'atelier au musée

Visite commentée

Qui était Alfred Boucher ? Pourquoi a-t-il rencontré un grand succès en son temps ? Quelles œuvres a-t-il collectionnées ? Cette visite entraîne les participants à la (re)découverte de ce sculpteur majeur du XIXᵉ siècle et de sa collection personnelle, à l’origine du premier musée de Nogent-sur-Seine.

 

 

 © Atelier JBL

Informations pratiques

Lieu :

10 rue Gustave Flaubert
10400 Nogent-sur-Seine

Horaires & Tarifs :

Durée : 1h

 

Tarif : 4 € par participant en plus du billet d'entrée

 

 

Réservation conseillée :

En ligne 

03 25 24 76 34

reservation@museecamilleclaudel.fr

Petite Enfance




Vous êtes une structure dédiée à la Petite Enfance ou une famille avec des tout-petits et vous souhaitez venir au musée Camille Claudel ?


Des visites guidées adaptées pour les plus petits vous sont proposées tout au long de l’année, sur réservation pour les groupes et depuis l’agenda du musée pour les publics individuels.

Pour votre confort, les poussettes et les porte-bébés sont autorisés dans toutes les salles du musée. Des poussettes-cannes peuvent également être prêtées sur demande à l’accueil.

Des ascenseurs vous permettent d’accéder aux différents étages.

Des tables à langer sont disponibles aux niveaux -1 et +2.

Consulter la programmation

Le modèle à l'époque de Camille Claudel

Mercredi 14 février à 14h45

Visite du mercredi

Le modèle à l'époque de Camille Claudel
Mercredi 14 février à 14h45

Visite du mercredi

Ces visites se déroulent en même temps que les ateliers jeune public. Les adultes qui y déposent des enfants peuvent visiter le musée avec un médiateur, mais ceux qui sont venus sans enfants peuvent tout autant profiter de ces visites commentées. Elles sont l’occasion d’aborder les collections par le biais d’une thématique particulière et éventuellement de partager ensuite un moment avec les enfants à la fin de l’atelier.

De l'enseignement à l'école des Beaux-Arts à l'atelier de l'artiste, l'attention portée au rôle du modèle vivant offre un nouveau regard sur les collections du musée.

 

 

Camille Claudel, L'abandon, vers 1886, bronze  © Marco Illuminati

 

 

Informations pratiques

Lieu :

10 rue Gustave Flaubert
10400 Nogent-sur-Seine

Horaires & Tarifs :

14h45


Durée : 1h

 

Tarif : 4 € par participant en plus du billet d'entrée

La visite est offerte pour les adultes qui confient un enfant à l'atelier

 

Réservation conseillée :

En ligne

03 25 24 76 34

reservation@museecamilleclaudel.fr

Bonne année 2024




En 2024, le musée Camille Claudel vous réserve deux expositions temporaires ainsi que de nombreux temps forts.


Voir la vidéo

 

En l’honneur des 160 ans de la naissance de Camille Claudel,
deux expositions temporaires  

Alfred Boucher, de l'atelier au musée 

Du 30 mars au 28 juillet 2024, cette exposition rend hommage à ce sculpteur de renom de la fin du XIXe et du début du XXe siècle qui fut le premier professeur de Camille Claudel, mais aussi collectionneur et philanthrope. L'exposition rassemble environ 130 œuvres – sculptures, tableaux, dessins et céramiques – dont Alfred Boucher a fait don à la ville de Nogent-sur-Seine. Cette collection éclectique est sortie des réserves du musée et entièrement restaurée pour l'occasion. Un accrochage foisonnant invite les visiteurs à s’imprégner de l’atmosphère qui régnait dans l'atelier du sculpteur, connue grâce à une série de photographies.

Wilhem Benque, Portrait d’Alfred Boucher, photographie, don M. et Mme J.C. Buat Trainel, 2000
Wilhem Benque, Portrait d’Alfred Boucher, photographie, don M. et Mme J.C. Buat Trainel, 2000 © musée Camille Claudel
Atelier d’Alfred Boucher, après 1902, photographie stéréoscopique sur plaque de verre, don Robert Huchard, 2001 © musée Camille Claudel
Atelier d’Alfred Boucher, après 1902, photographie stéréoscopique sur plaque de verre, don Robert Huchard, 2001 © musée Camille Claudel © musée Camille Claudel
Faustin Besson, Pierrot amoureux, pastel sur papier, don Alfred Boucher, 1902
Faustin Besson, Pierrot amoureux, pastel sur papier, don Alfred Boucher, 1902 © musée Camille Claudel
Atelier d’Alfred Boucher, entre 1892 et 1907, photographie stéréoscopique sur plaque de verre, don Robert Huchard, 2001
Atelier d’Alfred Boucher, entre 1892 et 1907, photographie stéréoscopique sur plaque de verre, don Robert Huchard, 2001 © musée Camille Claudel
Gustaf Olaf Cedeström, Paysanne de dos, peinture à l’huile sur toile, don Alfred Boucher, 1902
Gustaf Olaf Cedeström, Paysanne de dos, peinture à l’huile sur toile, don Alfred Boucher, 1902 © musée Camille Claudel
Philippe Lattard, Etude de nu, femme rousse de dos, peinture à l’huile sur toile, don Alfred Boucher, 1902
Philippe Lattard, Etude de nu, femme rousse de dos, peinture à l’huile sur toile, don Alfred Boucher, 1902 © musée Camille Claudel

Camille Claudel à l'œuvre : autour de Sakountala 

Du 14 septembre 2024 au 12 janvier 2025, le musée met à l’honneur Camille Claudel à travers l’une de ses œuvres majeures : Sakountala. Cette sculpture, la seule qui lui ait valu une récompense au Salon, est un fil permettant de retracer la carrière de l’artiste, en s’appuyant notamment sur les variations qu’elle en a proposées : de L’Abandon à La Niobide blessée en passant par Vertumne et Pomone. L’exposition revient sur la patiente élaboration de l’œuvre et l’histoire mouvementée de sa réception ainsi que sur le choix de ce mythe issu de la littérature indienne ancienne, en vogue au XIXe siècle, qui fait toute la force et l’originalité de Sakountala.

Voir aussi : Week-end anniversaire de Camille Claudel 

Camille Claudel,  L’Abandon, 1905, bronze
Camille Claudel, L’Abandon, 1905, bronze © collection particulière
Camille Claudel, Le Psaume, bronze, vers 1889
Camille Claudel, Le Psaume, bronze, vers 1889 © Abbeville, musée Boucher-de-Perthes
Camille Claudel, dessin d’après dans Sakountala pour sa publication dans L’Art décoratif, fusain sur papier, vers 1888
Camille Claudel, dessin d’après dans Sakountala pour sa publication dans L’Art décoratif, fusain sur papier, vers 1888 © collection particulière
Auguste Rodin, Le Baiser, plâtre patiné, vers 1885, musée Rodin
Auguste Rodin, Le Baiser, plâtre patiné, vers 1885, musée Rodin © Agence photographique musée Rodin

 

Les temps forts de la programmation culturelle 2024  


Week-end famille : le grand pêle-mêle 

Les 13 et 14 avril, le musée organise des animations pour toute la famille, de 0 à 107 ans. Au programme, un pêle-mêle d’activités gratuites conçues en lien avec l’exposition Alfred Boucher, de l’atelier au musée : visites adaptées aux bébés, visites ludiques en famille et ateliers de pratique artistique en tous genre (modelage, théâtre, dessin).

Visite pour les bébés
Visite pour les bébés © Frédéric Lopez
Visite famille
Visite famille © Frédéric Lopez
Visite famille
Visite famille © Frédéric Lopez

Nuit européenne des musées 

Le 18 mai, le musée ouvre gratuitement ses portes pour une soirée inédite. En fin d’après-midi, les écoliers de Nogent-sur-Seine présenteront leurs créations réalisées durant l'année scolaire. Puis, la parole est donnée aux étudiants en médiation culturelle de l’université de Troyes le temps de visites-flash sur les sculptures du musée. 

Visite à la lampe torche
Visite à la lampe torche © Frédéric Lopez
Visite à la lampe torche
Visite à la lampe torche © Frédéric Lopez
Façade de la maison Claudel
Façade de la maison Claudel © Marco Illuminati

Journées européennes de l’archéologie 

Les 14, 15 et 16 juin en lien avec l’organisation des Jeux Olympiques en France, le musée dédie les Journées européennes de l’archéologie à l’Antiquité. L’occasion de découvrir cette période charnière de l’Histoire, et notamment les relations entre les peuples grecs et gaulois. Restez informés pour plus de détails sur ce week-end évènement !

Journées européennes du patrimoine 

Les 21 et 22 septembre, en lien avec la thématique nationale et l’exposition temporaire Camille Claudel à l’œuvre : autour de Sakountala, les visiteurs profitent gratuitement d’une programmation diversifiée de visites, d'ateliers et de spectacles vivants.

Week-end pour tous  

Les 9 et 10 novembre, afin de faire découvrir autrement ses sculptures mais aussi de favoriser la mixité entre les publics, le musée propose un week-end riche en activités pour tous. Visites multisensorielles et spectacle inédit sont au programme !

Visite du musée
Visite du musée © Frédéric Lopez
Visite multisensorielle
Visite multisensorielle © Frédéric Lopez

Soirée des mécènes




De nombreux acteurs du territoire apportent leur soutien au musée Camille Claudel pour réaliser ses projets : acquisitions, restaurations, expositions, évènements... 


Le 7 décembre dernier, le musée a convié ses mécènes à une soirée exceptionnelle, en présence de madame le Maire, de l’adjointe déléguée à la culture, au patrimoine et à la promotion du territoire et de la directrice du musée. Près de 70 personnes ont profité de visites inédites à la lampe torche, suivies d’une présentation de la programmation 2024 et d’une dégustation de champagne Hélène Monleau et d’amuse-bouches de La Rosita. L’occasion pour les différents mécènes de se rencontrer et de partager les motivations de leur engagement aux côtés du musée. 

Visite à la lampe torche
Visite à la lampe torche © Frédéric Lopez
Philippe et Hélène Monleau, Champagne Hélène Monleau, Plessis-Barbuise
Philippe et Hélène Monleau, Champagne Hélène Monleau, Plessis-Barbuise © Frédéric Lopez
Frédéric Lopez, photographe professionnel à Nogent-sur-Seine
Frédéric Lopez, photographe professionnel à Nogent-sur-Seine
Christophe Passelande, C.E.O. Agriculture, Malterie, Vigne du Groupe InVivo-Soufflet
Christophe Passelande, C.E.O. Agriculture, Malterie, Vigne du Groupe InVivo-Soufflet © Frédéric Lopez

Un mécénat financier…  

Depuis son ouverture, le musée est soutenu par des particuliers, des associations et des entreprises. En 2023, Jean-Eudes Maccagno, soutien de longue date du musée, a notamment contribué à l’acquisition et à la restauration d’œuvres. Cette année, le Lions Club, la centrale nucléaire EDF, SODIROM, Saipol, le Groupe Prieur, Axa Assurance et Banque EIRL Martinez Aurélie, Carrefour Market Nogent-sur-Seine, l’Hôtel Saint-Laurent et Groupama Aube ont aussi permis au musée de proposer une programmation culturelle riche et variée. 

… en nature  

D’autres mécènes se sont impliqués en fournissant du matériel à l’instar de SODIROM et de SAICA, qui ont fait don de papiers et de plusieurs centaines de planches de carton. Ceux-ci permettront aux écoliers nogentais de fabriquer des boucliers et des casques en vue des Olympiades antiques organisées par le service des sports de la ville et le musée. 

… ou de compétences  

Deux autoentrepreneurs ont aussi mis leur expertise à la disposition du musée en 2023. Le vidéaste Nils Nicolet (Navire Argo) a tourné des vidéos pour faciliter l’accueil de visiteurs atteints de troubles autistiques et le photographe Frédéric Lopez a réalisé des clichés destinés à promouvoir l’accessibilité du musée. 

Les Amis du musée Camille Claudel 

Fondée en 2014, l’association œuvre au développement du musée et à son rayonnement tant en France qu’à l’étranger. Fidèle soutien du musée pour l’enrichissement et la valorisation de ses collections, elle vient d’acquérir un bas-relief en cire d’Alfred Boucher afin de l’offrir au musée.  

De nouveaux mécènes  

En 2024, le musée pourra compter sur de nouveaux soutiens. Le groupe InVivo-Soufflet contribuera au financement de l’exposition consacrée au sculpteur Alfred Boucher et l’agence immobilière Joya à celui de la Nuit des musées. Enfin, le magasin Intermarché de Nogent-sur-Seine et le Crédit Mutuel de Romilly-sur-Seine accompagneront le musée pour sa programmation culturelle annuelle. 

Bon à savoir  

Vous aimeriez soutenir le musée ? Plusieurs formes de soutiens sont possibles. Quel que soit son montant, votre don est le bienvenu, et bénéficie d’une réduction d’impôt de 60%.

En savoir plus

 

Le super-héros modèle

Mercredi 14 février à 14h30

Atelier jeune public dès 7 ans

Le super-héros modèle
Mercredi 14 février à 14h30

Atelier jeune public dès 7 ans

Qui sont les héros ? Présents dans l’Antiquité, ils peuplent les salles du musée et inspirent les modeleurs-modelés pour réaliser en argile des poses héroïques !   

Les enfants sont invités à venir déguisés en héros ou en héroïnes ! 

 

La présence d'un adulte n'est pas nécessaire pour les ateliers jeune public.
L'adulte accompagnant peut, pendant l'atelier, participer à une visite commentée sur la même thématique.

 

 

 

 

 

 

 

 

Informations pratiques

Lieu :
Horaires & Tarifs :

14h30

Durée : 2h

 

Dès 7 ans

 

Tarif : 5€ par enfant

Forfait 15€ pour 4 ateliers

 

Réservation conseillée 

En ligne

03 25 24 76 34 

jeunepublic@museecamilleclaudel.fr

 

Activités en lien :

 

 

La Vieille Hélène

La Vieille Hélène La Vieille Hélène La Vieille Hélène

La Vieille Hélène

vers 1881-1882 H. 28 cm • L. 20 cm • Pr. 18,5 cm Origine : Achat à Reine-Marie Paris en 2008 N° d'inventaire : 2010.1.1 Copyright : musée Camille Claudel / Marco Illuminati / Christian Moutarde


La Vieille Hélène, ou Buste de vieille femme est une sculpture en terre cuite réalisée par Camille Claudel vers 1881-1882. D’après Mathias Morhardt, son premier biographe, ce portrait de jeunesse serait la première œuvre signée de l’artiste. Il représente une des domestiques de la famille Claudel. Le chignon très fin indique son origine modeste.

Le modèle avance son visage et le détourne légèrement pour l’offrir à l’observation sagace de la sculptrice. Ses lèvres sont rentrées, son menton saillant. Le regard semble amical et amusé par l’exercice de la pose. La vieille femme devine-t-elle déjà que Camille Claudel n’épargnera aucun défaut ? Qu’elle recherchera dans son visage toute la vérité et marquera avec profondeur chaque ride observée ? Les plis du front, les commissures de lèvres, des yeux sont profondément marqués. La peau du cou est relâchée. 

Mathias Morhardt rencontre Camille Claudel en 1896. Il écrit un article « Mlle Camille Claudel » publié dans la revue Le Mercure de France en mars 1898 et imagine la maison familiale devenue « dépendance d’un atelier » où chaque membre assiste la sculptrice, par des tâches subalternes ou encore de longs moments de pose. Camille Claudel était-elle alors aussi exigeante avec son entourage que l’a décrit Mathias Morhardt et comme l’a raconté son frère Paul Claudel ? Quoi qu’il en soit, le portrait de la domestique montre que, comme beaucoup d’artistes, la sculptrice s’est entraînée à l’art du portrait en faisant poser son entourage.

Au musée, cette œuvre côtoie les portraits de ses parents par Alfred Boucher. Ces bustes réalisés par celui qui fut son premier maître ont pu inspirer Camille Claudel. Toutefois les intentions diffèrent. Lorsque Boucher s’attache à représenter le caractère propre de chacun de ses parents, Camille Claudel interroge déjà un thème qui se répétera dans son œuvre : la représentation de la vieillesse.